Une aide financière de la CCBTA pour les étudiants en médecine

Pour inciter les jeunes médecins à s’installer sur son territoire, les élus de la Communauté de Communes de Beaucaire Terre d’Argence ont fait le choix fort de mettre en place des conventions pour assurer un soutien financier à de jeunes étudiants en médecine, à partir de la sixième année.

Celui-ci s’engage en contrepartie à s’installer sur le territoire pendant une durée égale à la perception de l’aide.

Conditions

  • Etre étudiant en médecine (sur présentation d’un justificatif d’études).
  • Pas de condition de lieu d’étude ou de lieu d’internat /d’externat.
  • Signature d’une convention entre la CCBTA et l’étudiant.

Montant de l’aide 

  • 800 € bruts mensuels, soit 746,40 € net

Contact / Informations :

Valérie NORMAND
Service développement économique de la Communauté de Communes de Beaucaire Terre d’Argence
04 66 59 92 66 / valerie.normand@laterredargence.fr

sante@laterredargence.fr


Deux maisons médicales pour accueillir les futurs médecins à Bellegarde et à Beaucaire

Pour chacune de ces maisons médicales, une dizaine de locaux dont plusieurs réservés à des médecins, sont proposés aux professionnels de santé : dentistes, infirmiers, sages-femmes, kinésithérapeutes, ostéopathes, podologues, psychologues, sophrologue, etc. permettant un travail en partenariat avec les différents praticiens dans un cadre moderne et convivial.

A Bellegarde (4B rue Fanfonne Guillierme, 30300 Bellegarde) : dans un bâtiment écoresponsable construit au cœur du village, plusieurs professionnels paramédicaux et un médecin généraliste ont intégré les lieux en 2022. Des cabinets sont disponibles et réservés en priorité à des médecins.

A Beaucaire (1 route de Saint-Gilles, 30300 Beaucaire) : En centre-ville à proximité du port, une toute nouvelle maison médicale avec parking privatif a ouvert ses portes en janvier 2022.
Plusieurs professionnels de santé l’ont déjà intégré. Des cabinets sont disponibles et réservés en priorité à des médecins.

Contact :

Valérie NORMAND
Service développement économique de la CCBTA
04 66 59 92 66 / valerie.normand@laterredargence.fr


La CCBTA candidate au nouveau dispositif régional pour salarier des médecins

Lors du bureau communautaire du 21 février 2022, les élus de la CCBTA ont acté à l’unanimité la candidature de l’intercommunalité au dispositif régional de lutte contre la désertification médicale.
Ce dispositif régional permet de recruter des médecins et infirmiers salariés dans les déserts médicaux pour impulser un service public régional de santé de proximité.

Pour toutes demandes et informations : 04 66 59 54 54 / valerie.normand@laterredargence.fr


Beaucaire désormais classée en Zones d’Intervention Prioritaire (ZIP) par l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Occitanie

L’ARS Occitanie élargit le « zonage médecins généralistes » et étend l’accès aux aides à l’installation.

Les zones d’intervention prioritaires donnent droit à diverses aides à l’installation et/ou au maintien de l’activité dans le territoire. Des aides financées par la CPAM :

  • Le contrat d’aide à l’installation : 50 000 € versés en deux fois, 50% à la signature du contrat, 50% un an plus tard. Durée du contrat : 5 ans, pour une activité de 4 jours par semaine dans la zone.
  • Le contrat de transition : pour accompagner les médecins préparant leur départ en retraite et favorisant l’installation d’un nouveau médecin dans leur cabinet : aide annuelle de 10% des honoraires de l’activité conventionnée (dans la limité de 20 000 €/an), durée du contrat : 3 ans, renouvelable une fois.
  • Le contrat de stabilisation et de coordination : pour encourager les médecins impliqués dans la coordination de l’activité sur un territoire : 5000 €/an.
  • Le contrat de solidarité territoriale : pour encourager les médecins à soutenir et renforcer leurs confrères sur un territoire donné (minimum de 10 jours par an) : 25% des honoraires de l’activité (dans la limite de 50 000 €/an).

L’installation en ZIP donne également droit à une exonération fiscale partielle.

Pour inciter les futurs médecins à s’installer en zones prioritaires il existe également des aides financées par l’ARS  :

  • Le contrat d’engagement de service public : 1200 € brut mensuel dès la 4ème année d’études de médecine et jusqu’à la fin de celles-ci. Condition : exercer en ZIP durant au moins 2 ans à l’issue des études de médecine.
  • Le contrat de début d’exercice : il offre une rémunération complémentaire et une protection sociale plus étendue.

Pour toutes demandes et informations : 04 66 59 54 54 / valerie.normand@laterredargence.fr

Toutes ces aides sont complémentaires des aides de la CCBTA.


VIDÉO

Des étudiants bénéficient déjà de ce dispositif durant leurs études de médecine